Enola

EnolaChèvre Saanen

Enola a connu une période critique aux mains d’un individu qui la négligeait et la tenait recluse dans un baraquement insalubre et inadapté. Elle était dévorée par les parasites et trop maigre lors de sa prise en charge par notre association. En dépit de ces conditions déplorables, du manque d’espace vital et des contacts raréfiés avec les humains, Enola révèle au refuge une nature sociable, qui va spontanément à la rencontre des gens et les considère avec curiosité.

Parrains & Marraines

  • Louisette Tieberghien de Jambes
  • Loir Yagil de Bruxelles
  •