Georgette

GeorgetteChèvre Saanen

Georgette porte les stigmates d'une vie de servitude ; exploitée toute sa vie dans un élevage laitier à faire chevreau sur chevreau, à se les voir arrachés peu après la naissance et à être vidée de son lait comme on presse une agrume jusqu'à la dernière goutte, elle avait déjà vécu l'enfer quand elle a été réformée. Son calvaire ne s'est pas arrêté là puisqu'elle a atterri chez un abatteur clandestin de la région montoise qui comptait bien tirer encore quelques euros de son corps meurtri et fatigué. Heureusement, elle a été saisie par les autorités avant cette fin violente et a été prise en charge par Animaux en Péril. Lors de cette saisie, Georgette, pourtant volontaire, ne parvenait plus à se tenir debout. Ankylosés par la faiblesse, les tendons de ses antérieurs s'étaient rétractés et elle se déplaçait péniblement sur ses genoux blessés. Mais la volonté de vivre de cette battante a finalement pris le dessus et elle parvient aujourd'hui à se tenir droite, sur ses pieds. Malgré cette vie de misère, d'exploitation et de mauvais traitements infligés par les humains, Georgette est passionnée par les gens et est avide de tendresse et d'attention.

Parrains & Marraines

  • Christophe Mantovan de Cuesmes
  • Sophie Bonte d'Enghien
  • Maria Larranaga de Bruxelles
  • Bruno Altide d'Anderlues
  • Nicole Verbist de Genval
  • Sylvie Vaneberg d'Obourg
  • Andrée Bourgeois de Chièvres