Bienvenue à Jérôme

11 décembre 2014

 

Valérie De Ridder, connue sous le nom de Valy, a tiré sa révérence le 17 octobre dernier.

Fondatrice et présidente du refuge pour animaux de ferme « Farm Sanctuary VG » à Bettincourt, Valy a consacré sa trop courte vie (elle avait 48 ans) à la protection des animaux.

 

img-news-gauche

Bien connue au sein de la lutte pour les droits des animaux, Valy était déjà sur les barricades aux côtés de ses amis de Gaia et d’Animaux en Péril dès les premières actions en front commun au milieu des années 90 (notamment contre les marchés aux chevaux de Molenbeek et d’Anderlecht).

Particulièrement concernée par le sort réservé aux animaux d’élevage, au début des années 2000, elle crée sa propre association et fonde avec son mari un refuge destiné à accueillir des animaux de ferme dans la région liégeoise.

Pendant des années, elle va accueillir et soigner de nombreux rescapés dans son sanctuaire alors qu’elle souffre de terribles allergies aux poils et aux plumes. Elle refusera toujours d’abandonner le combat pour se soigner. Et la cortisone qui la soulage au quotidien finira par entraîner sa mort.

 

Bien que sous la conduite de son mari Guy et de sa maman Marianne, le refuge va perdurer, le décès de Valy handicape l’association et particulièrement en ce qui concerne l’entretien et les soins apportés aux animaux au quotidien.

 

Entraide entre refuges

 

Dans ce cadre et aussi parce que le manque de place se fait sentir, Animaux en Péril, qui soutient Farm Sanctuary VG depuis sa création, a accepté à la demande de Guy et Marianne, de prendre en charge définitivement le taureau Jérôme. Ce dernier, aujourd’hui âgé de 15 mois avait été accueilli à Bettincourt l’année dernière.

 

Bien qu’encore très jeune, ce croisé Limousin affiche déjà près de 500 kilos de muscles sur la balance. Peu manipulé et encore en possession de sa « pleine virilité », le déménagement de Jérôme de Bettincourt à Meslin l’Evêque n’a pas été chose aisée, mais le beau mâle est arrivé en pleine forme au refuge d’Animaux en Péril.

 

Un taureau devenu boeuf

 

Très bien installé dans un box spacieux d’une des écuries de notre refuge meslinois, nous avons laissé à Jérôme le temps de découvrir son nouvel environnement avant de lui faire « oublier » sa redoutable virilité.

Arrivé vendredi dernier, c’est en effet ce lundi 8 décembre que Jérôme a vu débarquer les deux vétérinaires en vue de sa castration. Ces derniers ont également profité de l’anesthésie de l’animal pour lui arrondir le bout des cornes. Ces deux opérations indispensables se sont, évidemment, déroulées sans douleur pour l’animal.

 

Jérôme attend votre visite

 

L’étape suivante va consister à sociabiliser au mieux ce fougueux et très costaud animal afin qu’il puisse profiter confortablement de l’hébergement que nous lui offrons, mais aussi afin de garantir la sécurité des soigneurs d’Animaux en Péril. Encore en pleine croissance, celui qui est maintenant devenu un boeuf avoisinera les 800 kilos à l’âge adulte, soit d’ici une bonne année.

N’hésitez pas à lui rendre visite, le refuge est ouvert tous les week-ends.

 

 

jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome
jerome