Ânes maltraités à Bierghes : une justice à nouveau laxiste !

News21 mai 2012

 

Le tribunal correctionnel de Nivelles a rendu son jugement dans l’affaire des deux ânes gravement maltraités à Bierghes. Les prévenus — père et fils — bénéficient de la suspension du prononcé ; autrement dit, aucune mesure n’a été prise à l’encontre de ces bourreaux qui ont pourtant fait vivre l’enfer à deux ânes pendant plusieurs années. Animaux en Péril a obtenu un euro symbolique à titre de dédommagement moral mais l’association regrette que l’article 40 de la loi de 1986 sur la protection des animaux (interdiction de détention d’animaux) n’ait pas été appliqué. Le juge s’est apparemment satisfait des explications boiteuses avancées par les accusés, dont les visages n’ont exprimé aucun remord.

 

En effet, devant l’état de santé dramatique d’un des deux ânes, affublé de pied chinois, le fils tente de se défendre, prétextant qu’il avait contacté un maréchal-ferrant peu de temps avant la saisie. Chose qu’il aurait dû faire il y a déjà plusieurs années. Quand à l’ânesse, enfermée dans un cagibi obscur, elle y était soi-disant « pour son bien » afin d’éviter toute dispute entre les équidés.

 

Rappel des faits

 

Le 9 mai 2011, un témoin contacte Animaux en Péril pour lui faire part d’un cas de maltraitance grave à Bierghes. Prévenue le même jour, la police de la Zone de Tubize se rend sur place pour constater les faits. Elle prévient aussitôt le Parquet de Nivelles qui ordonne la saisie des animaux pour le lendemain.

 

Sur les lieux, la situation est très préoccupante : un âne d’environ 17 ans est pratiquement livré à lui-même dans une petite prairie devenue un taudis envahi par de la ferraille, des bidons et des débris en tout genre. Le sol est recouvert de crottins et cache à moitié de dangereux barbelés.

 

L’âne aux pieds chinois

 

L’âne, qui n’a sans doute jamais bénéficié de soins vétérinaires, est infesté par la vermine. De plus, nos délégués découvrent avec horreur qu’il est affublé de pieds chinois : les sabots sont devenus démesurément longs et se recourbent vers le ciel, infligeant ainsi d’atroces souffrances à l’animal. Ce cas extrême constitue une première dans la longue histoire d’interventions d’Animaux en Péril. Au vu de la longueur des sabots, ceux-ci n’ont probablement jamais été entretenus par un maréchal-ferrant depuis la naissance de l’âne, soit 17 ans auparavant.

 

À ses côtés, enfermée dans un réduit et privée de toute lumière, se trouve une petite ânesse d’à peine un an. Egalement envahie par les parasites, elle porte à la tête les stigmates d’un licol, qui a accompagné sa croissance sans jamais être desserré.

 

Emmenés au refuge de Meslin-l’Evêque, les deux ânes sont soignés d’urgence et identifiés à l’aide de puces électroniques. Leur saisie définitive est annoncée quelques jours plus tard.

 

Laxisme intolérable des autorités

 

Alors qu’il y a à peine quelques semaines, la justice laissait le « tortionnaire d’Ogy » puis la « comtesse aux 116 chiens » quitter le tribunal sans être inquiétés. C’est au tour des bourreaux de Bierghes de profiter de la clémence honteuse des autorités : aucune peine de prison ni amende, aucune interdiction de détention d’animaux n’ont été retenues contre eux. Les accusés se voient simplement privés de deux ânes qu’ils peuvent facilement remplacer dès que l’envie leur prend, tout en sachant que leurs actes de cruauté seront classés sans suite.

 

Tant que la justice belge ne se décidera pas à sévir proportionnellement aux délits commis, le cycle des interventions et saisies d’animaux maltraités ne s’apaisera pas. Au contraire, c’est un message extrêmement négatif qu’envoie les autorités : laisser les tortionnaires impunis ouvre la porte à la récidive et à de nouveaux cas de maltraitance toujours plus inquiétants.

 

Animaux en Péril, loin de baisser les bras, étudie en ce moment la possibilité de faire appel de ce jugement aberrant, et espère que le parquet la rejoindra dans cette démarche.

 

 

News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
 
News
Partager sur Facebook
Liste des gagnants