Manifestation citoyenne anti-corrida: une première victoire

News21 octobre 2012

 

Le samedi 20 octobre 2012 à Paris s’est tenue une grande manifestation anti-corrida, qui a réuni plus d’un millier de personnes. Cette initiative citoyenne a été soutenue par de nombreuses associations de protection animale comme le CRAC Europe, la Fondation Brigitte Bardot et Animaux en Péril.

 

Décision honteuse du Conseil Constitutionnel

 

Notre délégation, qui comptait une quarantaine de personnes, s’est rendue à Paris en car afin d’aider les Français dans leur démarche, et de protester ensemble contre la décision scandaleuse du Conseil Constitutionnel légitimant la tauromachie. Rappelons que le CRAC avait porté la question de la corrida devant le Conseil, espérant ainsi son abolition et le retrait de son inscription au Patrimoine Culturel Immatériel de la France. La déception a été grande lorsque le verdict est tombé, lourdement soutenu par le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls - un aficionado bien connu.

 

Convictions et émotions

 

Dès 14h00 sur la Place du Palais Royal, plusieurs grands défenseurs de la cause animale ont successivement pris la parole : Jean-Pierre Garrigues (CRAC), Christophe Marie (Fondation Brigitte Bardot), mais aussi Jean-Marc Montegnies, président d’Animaux en Péril. Ce dernier, dont le discours s’est révélé particulièrement prenant, a tenu à partager le choc de sa première rencontre avec l’horreur de la corrida, dix ans auparavant. En tant que reporter photographe, Jean-Marc Montegnies s’est effectivement rendu dans l’arène afin de témoigner et d’immortaliser l’abomination sadique que représente la tauromachie. Au bas de l’estrade, un public attentif prenait en silence la mesure de leur engagement et l’importance de leur combat.

 

Des associations reçues par le Ministère de la Culture

 

Les représentants de plusieurs associations, dont la Fondation Brigitte Bardot, Droits des Animaux et le CRAC Europe, ont été reçus pendant près d’une heure par le Ministère de la Culture qui a prêté une oreille attentive à leurs demandes. Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture, s’est d’ailleurs déjà prononcée en faveur de l’abolition de la corrida.

01
02
03
04
01
02
03
04
01
02
03